Site officiel de la Commune de Goderville
Accès direct
Accueil
Programme de la salle culturelle
Service Public
Calendrier
Urgences
Visiteurs
Depuis janvier 2016

Pages cliquées: 2983
Visites uniques: 23954
Visiteurs en ligne: 4
Record visiteurs connectés: 131

QRCode

Bienvenue sur le site officiel de la Commune de Goderville

 

  Goderville apparaît en 875, sur une charte du roi Charles le Chauve, concernant le dénombrement des biens appartenant au chapitre de Rouen. Le village doit son nom à la famille Godard de Vaulx (premiers seigneurs du fief jusqu'en 1492, date à laquelle ils s'allient par mariage aux Roussel) et du latin villa. Une lettre patente de mars 1651 érige Goderville en baronnie. Jusqu'à la Révolution, le territoire est une  sergenterie. Le marché existe depuis le XVIe siècle, pour le lin notamment. La paroisse est érigée en commune au début du XIXème siècle, par fusion avec Crétot.


Goderville a vu grandir l'écrivain Jean Prévost (1901-1944), résistant dans le Vercors sous le pseudonyme de Capitaine Goderville.

Goderville a été chef-lieu de canton de Seine-Maritime jusqu'en avril 2015. La communauté de communes de Goderville regroupe 22 communes. Elle se situe au centre d'un triangle formé par Le Havre, Fécamp et Bolbec, à proximité d'Etretat. C'est une commune cauchoise typique, chère à Guy de Maupassant, où il a situé une de ses nouvelles : "La Ficelle", qui donnera son nom à notre future salle culturelle.
 

 
 

On peut voir à Goderville :
- L'église Sainte Madeleine, construite en 1865 et sa flèche de pierre (1880)
- Sainte Madeleine Pénitente, peinture du XVIIe siècle de R. Dutot
- Des statues de marbre provenant de l'Abbaye de Fécamp
- Les vitraux de J. Boulanger (1876-1877).

 

 



Notre blason

  Paille d'or et d'azur de six pièces au chef de gueules chargé de trois merlettes d'argent, armes que portait anciennement la famille de Goderville, les merlettes ayant remplacé trois coquilles. Les Roussel adoptèrent ces armes de leurs prédécesseurs en arrivant en 1482.